Vers un pôle d'innovation dédié aux métiers d'art en Ardèche méridionale...

Le Pays de l'Ardèche méridionale, collectivité territoriale qui fédère les 14 communautés de communes du sud de la l'Ardèche, travaille sur la question du développement de la filière "métiers d'art" depuis 2011.
Dans ce cadre, le Pays a pu subventionner certains des événementiels que les associations de professionnels des métiers d'art ont mis en oeuvre (Bourlatier, Ligne d'arts, marchés nocturnes Rue des Arts, Château de Vogüé, carnet de route Unicréart, Blou'art etc.). Il a aussi conduit ou financé des actions de fond : formation à la commercialisation, formation des bénévoles d'associations de métiers d'art, animation de Pépit'art, accompagnement de l'Agence pour le développement des métiers d'art, participation eu projet de Route des métiers d'art etc.
Toujours dans l'objectif d'un développement harmonieux des activités des professionnels, le Pays a organisé en mars dernier un FabLab éphémère durant les JEMA, auquel les ateliers d'art étaient conviés, dans l'idée de travailler sur la thématique de l'innovation dans les métiers d'art. Aujourd'hui, le Pays propose d'aller plus loin dans cette thématique : il souhaite créer un pôle d'innovation dédié aux métiers d'art en Ardèche méridionale.
Une étude de faisabilité est en cours de réalisation par deux personnes qui œuvrent dans le développement des métiers d'art depuis de nombreuses années : Jean-Michel Kosianski et Yvon Luneau. Tous deux guident la démarche dans un esprit participatif pour vérifier l'opportunité d'un tel projet, et pour définir sa forme et son contenu, le cas échéant. 
Naturellement le projet est envisagé en étroite coopération avec les professionnels des métiers d'art du territoire. Le but est de définir dans quelle mesure l'innovation (recherche de nouveaux modes de commercialisation, de nouveaux procédés de fabrication, de nouvelles manières de coopérer) peut les aider dans leur vie professionnelle et comment la collectivité peut les accompagner (création de dispositifs de soutien, acquisition de nouveaux outils de production etc.).
Dans cette optique :
- un questionnaire a été administré auprès des ateliers d'art locaux, afin d'en mesurer les besoins et envies.
-des informations thématiques ont été diffusées auprès des professionnels des métiers d'art sous forme de brèves afin de susciter leur curiosité 
- deux ateliers participatifs ont ensuite été organisés durant l'automne 2015 pour formaliser besoins et envies.
- deux actions de préfiguration ont eu lieu : un FabLab éphémère et une semaine de coopération artistique

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0